VIVANT

Dimanche 25 Mars à 17h

 

Etape de travail  au cours de la résidence de création à La Limonaderie du 21 au 27 mars de

"VIVANT !"

Comédien Aurélien Zolli

Cie Culture en Mouvement

Coproduction Théâtre du Grand Rond Toulouse

Participation libre, public ados/adultes

 

***

La Limonaderie vous offre la possibilité de rencontrer l'artiste "en travail", d'oser votre curiosité, de connaître le pourquoi du comment, de créer ce lien qui rend complice.

Pour l'artiste, c'est l'occasion de faire un point, de tester son travail,

de prendre matière à construire avec davantage de finesse.

Pour La Limonaderie, c'est acter ses engagements 

auprès des artistes en création de leur offrir un espace de travail,

auprès du public de lui offrir un lieu d'échanges et de rencontres.

 

***

 Est ce qu'on "fait" vraiment son deuil ?

Accepte-t-on réellement la disparition de quelqu'un qu'on aime ? 

On va mieux, un jour ?

Le sujet peut paraitre austère, certes.

Mais la démarche se veut populaire, accessible à tous...

 

 

 

Notes d'intention d'Aurélien Zolli :

Prendre soin du spectateur, c'est prendre soin du spectacle. Je suis artiste, pas soignant. Je veux offrir au public une oeuvre belle, rythmée, dense, originale et créative. C'est pourquoi je mobilise autour du projet des personnes dont j'estime profondément l'engagement artistique, pour la mise en scène, la création du son et de la lumière... C'est en le touchant par les qualités artistiques de Vivant ! que je peux espérer atteindre profondément le public.

M'engager

Je souhaite conserver de mes précédentes créations l'aspect populaire. Je veux rendre ce thème, ce texte, accessibles. Aujourd'hui, le deuil est contraint, tabou. Pourtant, il fait partie de notre vie, et même de notre quotidien. Je propose donc de tenter de l'apprivoiser : par mes mots, par l'expérience d'un spectacle, il s'agit de lui redonner sa place au cœur de nos vies. En tant qu'artiste, et par l'art, je veux contribuer à l'essor d'un monde résilient, sensible, apaisé et empathique.

 
Ce qu'en dit le metteur en scène Erik Valenteyn
Lorsque j'ai découvert le texte d'Aurélien Zolli, j'y ai vu le mouvement d'un homme vulnérable qui se relève lentement, et qui dégage ensuite une force de vie au service de ce qui l'entoure. Une image m'est immédiatement apparue : celle d'un arbre foudroyé qui, ancré par les racines dans une terre fertilisée par la mort, ouvert à la lumière, renaît et se transforme autant qu'il transforme son environnement.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
La Limonaderie 2017